Université d’été du #Medef 29-31 Août 2012 : #Schroeder et la #Compétitivité invités d’honneur

Il n’y a jamais de période facile pour les entrepreneurs, car même quand les vents sont favorables, ils le sont également pour des concurrents mieux armés, mieux connectés, mieux informés, plus malins, etc  … Pour réussir, garder le sens de l’humour est un bon début.

D’abord, cela aidera à ne pas se casser une couronne (dentaire, of course, honni soit qui Royal y pense) en grinçant des dents pendant les discours de la dizaine de ministres du gouvernement, au premier rang desquels le Premier Ministre qui interviendra dés la session d’ouverture de l’université d’été du Medef. On en a vu d’autres et on sait bien qu’un ministre (de gouvernement) socialiste allemand n’est pas nécessairement socialiste un ennemi de classe la compétitivité sociale de marché, environnementale, européenne dans la justice (et populiste populaire grâce au diesel subventionné comme au Vénézuéla offert par le Ministre de l’Economie et à l’électricité pas chère garantie par le Ministre du Renouveau et contestée par un peu tous les autres mais … la nave va).

Ensuite, cela aidera à relativiser l’angoisse du chômisme structurel pour les enfants, conjoints, proches des chefs d’entreprises n’ayant pas encore délocalisé leur outil de production famille et/ou ayant laissé leur descendance faire carrière dans des entreprises françaises, l’inquiétude du créateur d’entreprise pas tellement doté de filet social ou de parachute doré en cas de difficulté y compris de santé, et le souci du grand patron dont la DRH doit anticiper la perspective de devoir recruter toute une ribambelle d’ex-ministres, ex-conseillers d’ex-ministres et ex-salariés d’organismes dépendant des ex-ministres, entre autres, au prochain remaniement, déjà que la chasse aux sorcière post-alternance n’a pas été sans conséquences sur l’organigramme. On en a vu d’autres et on sait bien qu’un gouvernement (de ministres) socialiste allemand n’est pas l’ennemi de l’emploi durable (et que les salaires sont plutôt tirés à la baisse, pour les emplois non recommandés, par un solide volant de chômisme conformément à la théorie des (d)économistes qui n’avaient pas trop prévu la crise et ne savent pas trop quoi préconiser mais en sont certains de même qu’ils voient arriver les Trente Glorieuses devant nous en regardant dans le rétroviseur).

Enfin, cela aidera grandement à ne pas trop déprimer en constatant que les (autres) intervenants ont tous pris une année de plus, de même que la plupart des (autres) auditeurs, mais n’ont pas tous gagné en modestie quand ils n’ont pas toujours eu raison, en brièveté quand ils se sentent investis de la mission de parler plus longtemps que les autres pour porter plus personnellement le même message que d’autres malgré le brief avec l’animateur, ni en discrétion quand ils regardent du coin de l’oeil ce qu’on lit/écrit sur son SmartPhone, ni en pilosité assurant une bonne ventilation du neurone et une protection contre les coups de chaud sur le sommet du crâne.

Alors, bien sûr, le sens de l’humour ne suffit pas à garantir la compétitivité social(ist)e de marché à visage humain juste, écologique et toussa-touça. Il va falloir bosser faire un peu de dialogue social(iste) sur le sujet.

Le sens de l’humour ne suffit pas non plus à améliorer la situation économique chez les principaux clients, l’envie réelle d’acheter du « made in France » chez les Européens en général et les Français en particulier, moins encore la bonne conduite des acheteurs et concurrents européens (y compris français) et non européens (y compris français installés à l’étranger) jouant gaillardement toute la gamme de l’humour protectionniste, de la non-réciprocité en chantant et des pratiques déloyales avec le sourire. Il va falloir bosser dialoguer.

Le sens de l’humour ne suffit pas, enfin, à prendre avec bonne humeur les procès en sorcellerie intentés aux patrons suspectés d’avoir le licenciement plus ou moins économique et la sous-traitance lointaine comme hobbies dans la vie après le golf, les décorations honorifiques et les invitations mondaines, les discours et intentions mêlant parternalisme à l’ancienne et soviétisme repeint de frais de la part des apparatchiks et politiciens nommés ministres ou pensant  l’être ou espérant le devenir à un des prochains remaniements (tous ne jouant pas au golf mais la plupart ayant parmi leurs distractions les mêmes décorations et invitations, cela fait des sujets de conversation, rien n’est tout noir, rien n’est tout blanc), ni le théâtre d’ombres que pourrait devenir le dialogue social(iste) à la française si la compétitivité en reste une sorte d’anti Alsace-Lorraine dont il faudrait parler toujours sans pouvoir bosser y penser jamais.

Mais ce n’est pas une raison pour s’exiler se réfugier dans la nostalgie et/ou l’attentisme.

Ce n’est pas une raison pour sombrer dans le déclino-masochisme et/ou le pessimisme.

Ce n’est pas une raison pour s’angoisser du prix des matières premières, surtout que la baisse du prix de l’essence est un sacré ressort de compétitivité et que le covoiturage organisé par le Medef pour l’université permet d’économiser et de rigoler en voiture subventionnée avec des potes.

Bref, il n’y a aucune bonne raison de perdre le sens de l’humour, surtout que c’est quand même vraiment sympa de ne pas pouvoir bosser qu’on soit chômiste, interdit d’heures sup’ ou juste coincé par les 35 heures de la personne qui ferme à clef les bureau passer quelques heures au vert, que ça rajeunit de retourner sur un campus, et que ça soulage de passer un moment avec des copains, des glaces gratuites aux pauses et du bon café à volonté (et qu’on est quand mieux installé à HEC qu’à l’X, même si les sièges du congrès de 2008 étaient une belle idée, honni étant qui penserait trop fort que les FatCats Fatboys un peu ramollis ne sont pas seulement ceux d’en-haut que l’on croit).

Ne serait-ce que parce que ça a déjà été bien pire.

Parce que ça pourrait déjà être pire.

Parce que ça va inévitablement être pire.

Mais tout cela ne doit pas empêcher de twitter, avec plus ou moins d’humour selon les jours, la météo, la conjoncture et la nouvelle idée d’un ministre.

#Unilever dit tout haut et fait sans dissimulation ce que bcp d’entreprises font/devront faire pour survivre en #France http://wp.me/pJjbe-5c9

#Compétitivité au coeur de l’université d’été 2012 du #Medef : en parler beaucoup, essayer d’y faire penser un peu … http://www.youscribe.com/catalogue/livres/ressources-professionnelles/competitivite-2012-1822197 …

Demain, ouverture de l’ Université d’été du Medef. Le thème: Intégrer. Retweeté par Renaud Favier

Aujourd’hui débute l’université d’été du Medef: la vraie rentrée? http://bit.ly/QR4lxh  via @Bert_deVolontat @20minutes  Retweeté par Renaud Favier

Entreprises en difficulté et marchés publics : 2 fiches techniques pour aider les entreprises http://bit.ly/Sheg3n  Retweeté par Renaud Favier

En 2011, 12 ministres étaient à l’université d’été du #MEDEF. En 2012 ils seront 10. Le changement c’est 2 de moins?  Retweeté par Renaud Favier

A suivre à 14h30 en direct sur #BFMBusiness auj le discours de Jean-Marc Ayrault au #medef.  Retweeté par Renaud Favier

Si tout le (petit) monde (politique) est pour le cumul, c’est ballot, ou cynique, d’en avoir proposé l’interdiction dans le programme #PS

Un ministre de gauche n’est pas l’ennemi de (l’esprit d’) l’entreprise, gardons le sens de l’humour … http://lnkd.in/jVD24u 

Si on n’a pas le temps d’assister à tous les séminaires de l’université d’été #Medef, l’essentiel en 90 secondes ? http://lnkd.in/jVD24u 

@FO_Giesbert « Ah que Coucou ! » rapporte peut-être qqes sous sur les soldes extérieurs (export musique) & … on l’aime http://www.youtube.com/watch?v=j_LmXcKL9kg …   Voir la vidéo

Deux hélicoptères de la sécurité civile pour la bronchite de #JohnnyHallyday, ils ont des cartes Vital Gold les Suisses ? Retweeté par Renaud Favier

#Compétitivité au coeur de l’Université d’été du #MEDEF 29-31 Août : Ayrault en ouverture, Schroeder en clôture http://lnkd.in/sFm53v 

#Unilever dit tout haut et fait sans dissimulation ce que bcp d’entreprises font discrètement / rêvent de faire #France http://wp.me/pJjbe-5c9 

La Diplomatie économique est au Quai d’Orsay ce que prose est à M. Jourdain, mais ne nuira pas @ #compétitivité #France http://wp.me/p23TvS-aV 

Jusqu’ici, tout va (encore assez) bien … en #France mais entre #dette#chômage & déficits, ça pourrait se compliquer http://wp.me/p2464d-b2 

Remember Neil #Armstrong, Forever First Man on the Moon, and JFK, First Man to Dare Launch the Apollo Program http://wp.me/p27ovB-nS 

#Diplomatie économique : l’art de la guerre économique à la française est généralement en retard d’une … guerre http://wp.me/p23TvS-aV  Retweeté par Renaud Favier

Edito #Libé « Demeure une impatience, un malaise grandissant. Pour ne pas dire un sentiment d’#amateurisme » http://bit.ly/SMzQND  #FH#Ayrault  Retweeté par Renaud Favier

@florencedesruol l’édito caustique de Libération, c’est au sujet du gouvernement #Ayrault ou du #PSG ? Afficher la conversation

Le traitement social(iste) du chômage est la politique social(ist)e de l’emploi #France @ service des syndiqués, protégés & fonctionnaires

Donc, pour un propriétaire de #Porsche #Cayenne taxé à 75%, le cadeau de #Moscovici du #PS est > 10 Euros par plein en équivalent Revenu Brut #Justice #Frenchonomics

Johnny Hallyday, the French and Only Rock Star Older than Madonna, is not Dead. He never is. http://wp.me/p27ovB-oj 

Comment dire assez merci à #Moscovici pour ce cadeau d’un litre gratuit par plein d’essence ? #HautePolitique #FindelaCrise #Frenchonomics

Ouf ! #Johnny est vivant, son producteur va avoir le temps de recevoir la cargaison de « Best Of » avant un éventuel DC http://wp.me/pJjbe-5bX 

Diplomatie économique : l’art de la guerre économique à la française est si délicieusement toujours en retard d’une guerre … http://wp.me/p23TvS-aV 

#Unilever, entreprise d’#Europe qui ne fait pas de politique en #France mais pratique la #compétitivité durable http://viadeo.com/s/6jcuK 

C’est étonnant, cette habitude française de s’indigner que les entreprises étrangères adaptent les produits aux besoins … http://lnkd.in/YQ45Ek 

#Unilever, belle entreprise d’#Europe qui ne fait pas de politique en#France mais (bien) du #business global http://lnkd.in/YQ45Ek 

#Unilever, entreprise d’#Europe qui ne fait pas de (petite) politique en #France mais (bien) du #business global … http://fb.me/1ALF5JqVy 

Ach, Unilever et ses mini emballages pour petits pauvres d’Europe, gross Malheur … mais Small is Beautiful, non ? http://wp.me/pJjbe-5c9 

J’ai aimé une vidéo @YouTube http://youtu.be/zSmbM3aa3hs?a  Coluche Les hommes politiques – scène  Voir la vidéo

« remonter la pente sera difficile » (#Ayrault) – C’était bien la peine de prendre 1 mois de vacances pour revenir avec un slogan de #Raffarin

Bon, le café est fini, il va falloir lâcher Twitter un moment

* * *

Renaud Favier – Comp&titivité – 29 août 2012

Ceci écrit, que le contexte politco-social(iste) soit assez préoccupant ou simplement très anachronique, que la conjoncture soit désastreuse ou simplement tsunamesque, et que la nouvelle diplomatie économique française récemment annoncée à l’occasion de la conférence des ambassadeurs soit ou pas l’arme absolue dans la guerre économique mondiale réelle, on peut télécharger sur Amazon quelques eBooks sur le monde tel qu’il va (ou pas) vraiment, pour se préparer avec humour mais sérieux à la France, à l’Europe et au monde tels qu’ils approchent à vitesse encore un peu plus déraisonnable depuis que l’écologisme responsable s’est noyé à Copenhague, qu’il a fallu accélérer la dérive des dettes publiques des Club-Med à cause des subprimes et de quelques autres incongruités financières d’origine principalement anglo-saxonnes et contreperformances commerciales d’origine pas seulement chinoise ou allemande, et que la politique d’achat de temps contre la crise approche dangereusement de ses limites avec ou sans QE3, MES et toussa-touça, mais what else ? Comme le dit Saint Woody Allen : “Je hais la réalité, mais où ailleurs se faire servir un bon steak ?”.

    

On peut également lire ou télécharger ces eBooks sur la plateforme de la startup française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et mieux adapté que ePub à l’impression en format A4) en cliquant sur les icônes ci-dessous avec le mulot.

               
               
         
           
        
       

Whatever works, mais si on a du 3G ou du wifi, on peut aussi lire (gratuitement) le dernier billet du blog “Café du matin à Paris” (ou un résumé en anglais si on est anglophone et/ou pas trop chauvin) avec le café à n’importe quel bout du monde, cela ne peut pas nuire plus gravement que tout les restes aux exportations sans entrepreneurs, à la réindustrialisation sans capital ou au made in France sans produits ni clients.

Conclusion provisoire : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Compétitivité” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Voyage en 2012” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “France 2012” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “English Coffee” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Café du matin à Paris” : cliquer sur l’image ci-dessous

* * *

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s