Flexisécurité, très (trop ?) peu, (trop ?) tard, pas très consensuel, mais what else pour le droit AU travail ?

Le-pari-de-la-flexisecurite-a-la-francaise_article_main Crédits : LaCroix - Deligne

Crédit image : LaCroix / Deligne

Les discours  et slogans pour ou contre le projet de loi sur la flexisécurité (en langage politiquement neutre : « la réforme de l’emploi ») reflètent des postures prévisibles, sinon « normales » au nom d’une certaine idée de la (non) réforme de l’économie à la française.

c717c51e-f454-4f3d-814e-dc4a9c60af88_500 ! Crédits : www.franceinter.fr

Tout le monde sent bien qu’il n’y a guère d’alternative à la méthode d’un dialogue social en rythme avec les changements du monde, à la fatalité de la mise en oeuvre par la gauche de réformes réputées « de droite » quand elle est au pouvoir et ne peut s’opposer par calcul policiticien à tout ce qui tombe sous le sens et se fait dans les vieux pays qui essayent de surnager, ni à la création / préservation d’entreprises gérées selon les « fondamentaux » de l’économie réelle contemporaine (même si l’économie mixte a fait des miracles dans le passé, si les quelques succès de l’économie sociale et solidaire fait rêver, et si l’espoir d’investissement étranger philanthrope reste justifié dans quelques secteurs peu délocalisables comme l’hôtellerie et le sport), mais il y a comme une défiance. Rien que de très … normal.

flexsecu - Crédits : Rosta

What else ?

Flexisecurite-1 Crédits : ouvalacgt / Colcanopa

Crédits : ouvalacgt / Colcanopa

En cours de mathématiques au collège, on appellerait pourtant la flexisécurité une « condition nécessaire, mais non suffisante », un genre de « fondamental » que les élèves réfractaires aux « maths » ingurgitent avec mauvaise volonté, tandis que les « matheux » surfent dessus.

FLEXISECURITE Crédits : Frap

Crédits image : Frap

What else, pour la sauvegarde, autant que possible, des avantages acquis au titre du droit du travail français et la préservation autant que faire se peut en guerre économique mondiale des emplois réels et des filières encore un peu économiquement viables ? Alors que le droit au travail disparait au rythme effrayant d’entre 1000 et 2000 destructions souvent irréversibles par jour (transformer le chômage en formation professionnelle, après avoir tenté de transmuter les cadres licenciés en auto-entrepreneurs, ne changera pas grand chose à l’affaire #InRealLife, sinon au niveau budgétaire) ?

ob_666249c9369b292bb132703171b783a9_siege-208-jpeg Crédits Bauer

Crédits image : Bauer

La réforme des Frenchonomics, c’est compliqué, c’est dur pour pas mal de monde, et il n’est même pas du tout garanti que ça permette de préserver le niveau de qualité de vie des résidents fiscaux français « normaux » vivant du fruit de leur travail passé ou présent (et espérant à tort ou à raison que ça pourrait durer encore un peu), et/ou comptant un peu sur les revenus d’une épargne en général pas gagnée à la loterie, ni trouvée sous les sabots d’un plat de lasagne, parce qu’entre les pays émergents partis très vite et accélérant encore, et les autres vieilles nations parties plus tôt et poursuivant leurs efforts, on ne peut pas seulement compter sur la reprise du marché de l’automobile en Europe du Sud et les difficultés de Boeing pour la vente des voitures made in France, la montée en cadence chez Airbus, et la préservation d’une certaine idée du modèle social français.

Frenchonomics, e-publié le 25 février, pdf téléchargeable gratuitement sur la plateforme française Youscribe

Mais, what else, maintenant ?

Compétitivité 2012 couverture

 Renaud Favier – 5 mars 2013 – Page facebook Compétitivité – Groupe LinkedIn

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Compétitivité, Entreprise, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s