Commerce extérieur : déficit stable à -4,515 Mds Euros en avril, et contrats en mai … en France

6788

Le solde mensuel du commerce extérieur (-4,515 milliards en avril, stable, avec une hausse parallèle des exportations et des importations. Compléments sur site Douanes : http://lekiosque.finances.gouv.fr/Appchiffre/nationales/revue/Chiffre_PDF.pdf et Les Echos : http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202813932308-commerce-exterieur-le-deficit-francais-se-stabilise-l-excedent-allemand-fait-presque-de-meme-573354.php) annoncé ce jour n’est, à tort ou à raison, pas l’indicateur économique le plus attendu en France, tandis que les déficits internes et la dette extérieure contraignent les marges de manoeuvre, que le chômage et la récession rongent les perspectives d’avenir, et que les incertitudes monétaires, commerciales, et financières globales marginalisent les débats franco-français et mesures de politique économique intérieure pour la compétitivité.

103718_les-locaux-de-l-institut-national-de-la-statistique-et-des-etudes-economiques-insee-a-paris

Ceci dit, on ne peut bouder un résultat économique qui ne se dégrade pas ces temps-ci, même si c’est techniquement « normal » en période de récession puisque l’export est impératif faute de marché intérieur tandis que la compétitivité de pays à plus bas coûts s’impose en France, en espérant que les tendances s’inscrivent progressivement dans la perspective officielle de rééquilibrage du solde commercial hors énergie à horizon 2017.

524577-la-ministre-du-commerce-exterieur-nicole-bricq-g-et-le-ministre-indonesien-des-finances-robert-pakpa

N Bricq – Djakarta – Juin 2013

Et, en espérant que les récentes visites présidentielles en Chine et au Japon, et les déplacement de la ministre du commerce extérieur en Asean, produiront à terme des effets positifs sur nos parts de marché dans les pays en croissance forte d’Asie, on peut saluer les efforts continus de Bercy pour mobiliser et soutenir les entrepreneurs. Compléments (Douanes) : http://www.douane.gouv.fr/page.asp?id=4075#top

pacte_confiance_cci

Bercy – 28 mai 2013

Déjà co-pilote de la mission « Marque France » pour l’appui au « made in France », la ministre Sylvia Pinel s’associe ainsi de nouveau aux efforts d’appui à la compétitivité internationale des PME, avec les contrats Etat – CCI France (ex-ACFCI) co-signés en présence du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, le 28 mai 2013. Compléments (AFP) :  » L’Etat, par la voix du Premier ministre, et les chambres de commerce et d’industrie ont signé un « pacte de confiance » et un « contrat d’objectifs et de performance » destinés à faciliter la mise en oeuvre des mesures gouvernementales prises en faveur des entreprises . Rappelant que le « redressement économique et productif » du pays n’était possible « sans les forces vives du pays », Jean-Marc Ayault a souligné « les missions de service public » exercées par les CCI et jugé que les deux textes signés étaient « un des outils qui doit contribuer à (la) mobilisation » pour ramener la croissance en France. Le « Pacte de confiance » enjoint au réseau de CCI, entre autres, de « participer à la mise en oeuvre du Pacte national pour la compétitivité, la croissance et l’emploi et à la modernisation de l’action publique concernant les aides aux entreprises et l’appui à l’internationalisation des entreprises ». Elles doivent aussi « mettre en oeuvre le choc de simplification au bénéfice des entreprises ». De son côté, l’Etat « confirme les CCI dans leur rôle de corps intermédiaire » et s’engage notamment « à renforcer le rôle des CCI pour simplifier la vie des entreprises et leur accès aux aides publiques ». Le Premier ministre a annoncé que « le principe d’une taxe affectée au financement des CCI sera(it) préservé ». « 

ayrault

Le contrat engage l’état et le réseau consulaire autour d’axes complémentaires au service du redressement économique (cf Contrat d’objectifs et de performance ), rappelant notamment les missions des CCI pour le soutien aux entrepreneurs à l’export en continuant à «  … dynamiser l’internationalisation des entreprises … en partenariat avec BPI France export –label associant la BPI, Ubifrance et Coface lancé une semaine auparavant, le 22 mai à Bercy– en s’appuyant sur le réseau d’Ubifrance à l’étranger et sur les acteurs de l’appui aux PME françaises à l’étranger, notamment le réseau des CCIFE …« . Compléments (LaTribune) :  http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130522trib000765831/bpifrance-export-peut-elle-sauver-le-commerce-exterieur-.html

bpifranceexport_une

Bercy – 22 Mai 2013 – Lancement de bpifrance export

« Le commerce extérieur est le juge de paix de notre compétitivité » (Nicole Bricq). Compléments (LesEchos) : http://www.lesechos.fr/supplement/20130515/supplement/0202737543705-rendre-l-accompagnement-plus-lisible-pour-les-chefs-d-entreprise-566601.php

Renaud Favier – 7 juin 2013 – Page facebook Compétitivité – Groupe LinkedIn

Frenchonomics      Compétitivité 2012 couverture

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Attractivité, Commerce Extérieur, Compétitivité, Entreprise, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s