Sephora aux Champs, Conforama en banlieue, Florange en province, même combat contre la France qui pourrait gagner … une certaine idée de la compétitivité

994602_632650753435605_1832997436_n

Se tirer des balles dans les pieds jusqu’aux épaules en chantant la Marseillaise, ça devient une sale habitude. Encore plus toxique pour la croissance que les déficits masqués, pire pour l’emploi réel que les faux jobs à crédit, et ils n’y a même plus besoin de Montebourg, maintenant …

15981_10151873452707902_392676975_n
Frenchonomics, la passion de nos pingouins d’élite pour l’égalité par le bas, voire le fond, ce qui ne marche pas, voire coule, ce qui dérive, voire naufrage (no comment sur les yachts des amis et les frégates aux faux amis, l’exil en paradis des uns et les intermittences fiscales des autres, les valises pas en carton et les professionnelles qui ne laissent pas de bois nos petits soldats de guerre économique en Berluti avec comptes en Suisse, à Singapour ou en autres discrets paradis pour délinquants fiscaux, meurtiers économiques et autres con-patriotes exemplaires …).

400px-Pingouinoptimiste

Bricorama (voire aussi Sephora etc) qui n’a pas l’autorisation « dérogatoire » d’ouvrir le dimanche obtient une décision de justice pour que ses concurrents (Castorama et Leroy-Merlin en l’occurrence) ne puissent pas faire travailler le dimanche leur personnel volontaire (ayant besoin de payer du loyer ou des impôts, par exemple) et servir les clients ayant encore les moyens et préférant acheter leur made in China le dimanche en France quand ils ont le temps, une place de parking pas ruineuse et l’envie plutôt que sur Amazon 24/24/7/7 …

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/09/26/castorama-et-leroy-merlin-condamnes-a-fermer-15-magasins-le-dimanche_3485554_3234.html

Sephora (filiale de LVMH, fleuron encore un peu national, mais pouvant se permettre de ne pas vendre aux yeux des justiçocrates puisque le groupe est encore profitable et créateur d’emplois en France, sinon très imposable en France parce qu’il ne faut pas prendre ses comptables et conseils fiscaux pour plus ballots que ceux de n’importe quelle boite du CAC40, avec ou sans représentant de l’Etat au conseil d’administration, comme on surnomme ces clubs de vieux notables fumant le cigare et ayant laissé les politocrates conduire les entreprises et leurs employés, le pays et ses citoyens, à la faillite en délocalisant par précaution et réalisme, défiscalisant avec imagination et pragmatisme, et lobby-isant sans humour par corruption et routine, entre un golf et un week-end à Ré ou Marrakech) débouté en appel sur l’ouverture nocturne de sa boutique des Champs-Elysée devra se pourvoir en cassation alors que son concurrent Marionnaud (propriété du groupe chinois Watson, et donc préféré des touristes chinois, élémentaire, non ?).

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0203021645719-ouverture-nocture-sephora-perd-en-appel-et-va-se-pourvoir-en-cassation-608076.php

Florange, le syndrome des bozos … No comment, même si normalement, gouverner, c’est prévoir. S’ils savaient, nos dirigeants méritent la guillotine et l’abolition de leurs héréditaires privilèges ; s’ils ne savaient pas, nos élus ne valent même pas en héritage le velours de leur(s) siège(s).

http://renaudfavier.com/2013/09/26/la-verite-sils-mentent-florange-ou-le-syndrome-de-letat-zoo-bozo/

Frenchonomics … l’art de la guerre économique à la française, combat, toujours perdu d’avance sans les taxis de la Marne (un jour sans grève, ni neige, ni grande conférence de dialogue social, ni RTT …), ou le débarquement d’alliés encombrants (le CAC40 détenu à 46% par des investisseurs étrangers, c’est un peu inquiétant pour l’emploi même s’il y a surement un peu d’argent français exilé là-dedans, pas juste des mains invisibles américaines, des tchadors du Golfe, et des prêteurs russes. Les #geonpi à la taille poussin qui piaillent et retournent à la niche après distribution de miettes pendant que les fonds vautours planent sur les pépites hexagonales et les ETI un peu internationalisées, c’est un peu angoissant pour la croissance. Mittal, Montebourg et la promo Voltaire visitant les hauts-fourneaux après les ingénieurs des mines parisiens, les maîtres de forges et syndicats à distance et les clientélismes locaux, c’est tout plus que rassurant, non ?).

frenchonomics1

Rien n’est jamais perdu avant le sifflet final, mais encore faut-il ne pas préférer les défaites, surtout étranges, aux victoires, même inespérées et sur le fil du rasoir.

http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/actualite-evenements/frenchonomics-2015790

http://www.youscribe.com/catalogue/livres/ressources-professionnelles/competitivite-2012-v4-du-4-novembre-2012-1822197

Renaud Favier – 27/09/2013 – Facebook Compétitivité – Groupe LinkedIn – English

Frenchonomics     Compétitivité 2012 couverture

Le bonus : Ne nous fâchons pas … http://www.youtube.com/watch?v=14UJYk2y6ys

Le bonus 2 : tant que le CAC tient … http://www.youtube.com/watch?v=OFOiBWMqi_k

Le bonus 3 : ça peut marcher … http://www.youtube.com/watch?v=6KZo-xKxuLY

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Attractivité, Commerce Extérieur, Compétitivité, Entreprise, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s