Une jeune députée anglophone à Bercy, commerce extérieur ? #Bercy #Compétitivité #Remaniement

lemaire France Canal+

Axelle Lemaire (g.) députée PS des français de Londres et Europe du Nord depuis juin 2012 – Crédits Canal+

On dit autour des machines à café de l’Elysée, que François Hollande n’exclurait pas de nommer secrétaire d’état au commerce extérieur la pétillante Axelle Lemaire plutôt que la militante (d)économiste Karine Berger, tant qu’à « pêcho » côté PS féminin de la génération tchatche.

Karien Berger Pierre Laurent PS PCF capture_decran_2012-10-09_a_17.11.11

Karine Berger, députée des Hautes-Alpes (Gap), et le Leader Maxi-Mots actuel du PCF, Pierre Laurent – Octobre 2012 à Paris

On comprendrait que François Hollande préfère aller visiter des usines délocalisées avec quelqu’un connaissant les milieux d’affaires exilés à Londres, des incubateurs à PME d’origine française dans les pays où on ne cultive pas les bonsaï en serre sous contrôle de jardiniers fonctionnaires avec une députée pas spécialisée dans la culture des subventions à l’agriculture de subsistance dans les Alpilles, et des guichets uniques de la compétitivité en régions françaises avec une politicienne socialiste aussi déconnectée que possible de l’hystérie régionalisatrice, même si personne n’étant parfait(e), Axelle Lemaire n’aura bien entendu qu’une vision biaisée par son engagement et ses fréquentations politiques de la grammaire de l’économie réelle au XXIè siècle, un regard flouté par les lunettes roses que lui imposeront le 7ème étage de Bercy, et celui où Montebourg sera parvenu à grimper dans le binz du remaniement, enfin un oeil distrait sur le commerce extérieur fukushimisé par la perte de compétitivité des entreprises, la dégradation de l’image de la France à l’étranger, et les fantaisies institutionnelles à la franco-françaises, avec nouvelle diplomatie économique triangulaire entre Bercy, le Quai et la galaxie de « machins » térritoriaux et/ou corporatistes, ou pas.

Axelle-Hollande-2-22

On comprendrait que François Hollande préfère réserver Karine, inoubliable co-auteur de « Les Trente Glorieuses son devant nous » en guise de CV diffusé pendant les campagnes présidentielles et législatives de 2012, pour des fonctions « politiques » en France, auprès de Harlem Désir.

000_par7111802 Karine Berger Trente Glorieuse Economie France Humour

Karine Berger, inoubliable co-auteur de « Les Trente Glorieuses sont devant nous », en plein travail

On comprendrait que le Président de la République distingue une jeune politicienne socialiste combative, mais pas archaïque, pour le poste de « ministre de la compétitivité et de l’attractivité de la France », comme disait Nicole Bricq dans ses moment de délire les plus incontrôlables.

bfm-story-caquetage-l-hemicycle_6gnct_2u9fe4 Axelle Lemaire PS

Axelle Lemaire, députée, secrétaire nationale PS aux Droits de l’Homme

A suivre, les voies (voix ?) du remaniement sont plus impénétrables que les prévisions de déficit du commerce extérieur, les statistiques de hausse du chômisme, ou les probabilités de faillite des boites abandonnées aux bons soins palliatifs de Ségolène Royal ou Arnaud Montebourg.

humour_coq France Economie Crise Chomage

CRédits : Mix & Remix

Ceci twitté, le nom et le pedigree du ministre du commerce extérieur provisoire n’ont qu’une influence très relative sur la compétitivité des dernières PME et ETI susceptibles de créer de l’emploi en France grâce à des clients à l’export (souvent les usines et filiales à l’étranger de leurs clients « français »), un impact proche du zéro absolu sur l’attractivité du paradis social-démocrate français pour d’éventuels investisseurs étrangers ou exilés (les rachats d’usines par des sociétés écrans au Luxembourg ou aux Pays-Bays créées pour échapper aux taxes françaises ou bénéficier de subventions des agences régionales de développement économique, ça ne compte pas), et absolument aucune importance pour ce qui concerne les grands contrats genre Airbus (d’ailleurs pilotés par Deutsche Airbus entre Hambourg et Munich), paquebots (by the way, ne murmure-t-on pas que l’investisseur coréen à Saint-Nazaire aurait la tentation d’aller construire ailleurs ?), ou machins made in France et bidules high-tech secret-défense comme les Rafale en Inde.

deligne-29-01 Hollande France Made in France Compétitivité

Crédits : Deligne

 

Sinon, jamais l’Elysée n’y aurait nommé Nicole Bricq, sauf à avoir voulu titaniquer le truc et/ou à avoir signé les nominations dans la fumée du bureau de Cécile Duflot.

2930847_bercy25979_640x280 Bercy Nicole Bricq Arnaud Montebourg

Marque France ? Vous avez dit « Marque France » ? …

Si ?

Kim-Joing Hollande

Les voies du saigneur sont impénétrables

Remaniement, vaste programme.

Renaud Favier – 27 mars 2014

frenchonomics Renaud Favier Economie France Paris Bercy Compétitivité

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Attractivité, Commerce Extérieur, Compétitivité, Entreprise, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s