Le pétrole moins cher ne fera pas que des heureux, même en #France

Pétrole Historique

Jusqu’il y a peu, tout allait vers/pour le mieux pour les producteurs de pétrole… Crédits : Reuters

Le pétrole oscillant autour de 50 dollars, c’est en principe une bénédiction pour les consommateurs nets pas « balourdés » par des couvertures contreproductives sur la matière première ou les devises, et pour les pays pas englués dans des délires déconomiques hypothéquant toute perspective de prospérité, mais c’est problématique pour les industriels dont les business plans sont fondés sur 100 et plus, par exemple Petrobras du Brésil, aux coûts de production encore plus élevés, avec ses forages très profonds en mer, que ceux des exploitants de schistes bitumineux du Grand Nord et/ou de gaz de schiste dans des zones compliquées, dont les coûts de production tournent en moyenne autour de 80, mais dépassent souvent les 90, et c’est très ennuyeux pour les pays rentiers du pétrole-gaz mal gérés ou pas assez diversifiés, et dont les équilibres financiers, la croissance économique et la stabilité politique reposent en grande partie sur les recettes d’exportation d’hydrocarbures.

Si on n’a le temps de lire qu’un papier, l’essentiel est dans le Financial Times du 4 février http://www.ft.com/cms/s/0/ea9d3566-ac58-11e4-9d32-00144feab7de.html#axzz3RQpjIBQy

Bonne synthèse en français de La Tribune (8 février cf Agence Internationale de l’Energie)  http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20150208trib4e9966f14/petrole-l-annee-du-grand-choc-energetique.html

Un peu d’analyse technique par Les Echos (7 février avec AFP sur base étude BRI) http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0204142205607-secteur-petrolier-le-poids-des-dettes-a-amplifie-la-chute-des-cours-selon-la-bri-1091103.php

Le pétrole pas cher (mais pas à Bakou) est inquiétant pour la Russie, cf Le Figaro  (9 février) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/02/10/20002-20150210ARTFIG00002-petrole-la-russie-sera-le-grand-perdant.php

La baisse structurelle des prix est très problématique pour le Brésil, cf Le Monde (29 janvier) http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/01/29/le-bresil-peine-a-sortir-de-sa-panne-de-croissance_4566400_3234.html

La France se considère gagnante (le déficit du commerce extérieur sera, à court terme, un peu moins abyssal avec une facture énergétique réduite), bien entendu, mais d’aucuns ironiseront que le pays des avions renifleurs, du tout diesel raffiné à l’étranger, et du nucléaire à visage souriant, est économiquement à côté de ses pompes à essence quel que soit le niveau du baril, et que la nouvelle diplomatie économique pratiquée notamment envers la Russie cliente (ou pas ?) de navires de guerre pourrait perdre en pertinence si les clients exportateurs d’hydrocarbures sont à sec … (Frenchonomics  http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/actualite-evenements/frenchonomics-2015790).

oil-prices

Tout se complique, même pour la France … Credit : NY Times – Photo Carlos Garcia Rawlins/Reuters.

Compléments : http://renaudfavier.com/2015/02/11/le-petrole-monte-on-ronchonne-contre-les-emirs-a-paris-le-petrole-baisse-on-rale-sur-le-marche-a-bercy-so-what/

Renaud Favier – 11 février 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans business, Commerce Extérieur, Compétitivité, France, Frenchonomics, Renaud Favier, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s