#BPIFrance, de l’économie mixte parisienne au remix de la déconomie sauce parigote …

lancement-de-bpifrance-export-afin-de-soutenir-linternationalisation-des-entreprises-francaises

Crédit : Parti Socialiste

Avant, du temps du (commissariat général au) Plan centralisé, et du programme (d)économique du Parti (http://www.parti-socialiste.fr/articles/lancement-du-label-bpi-france-export-pour-soutenir-linternationalisation-des-entreprises), la croissance et l’emploi au coin de la rue avec fanfare étatique étaient déjà une vue de l’esprit (simple d’esprit ?) …

Mais c’était avant (avant les derniers rapports sur la compétitivité, les pactes de responsabilité, les bouquins sur les Trente Glorieuses, le redressement productif à Bercy et la nouvelle diplomatie économique au Quai d’Orsay, entre autres) …

C’était pendant les décennies d’avant que les conseillers en placement et emprunts en francs suisse, experts en développement productif et autres aigles du public-privé n’inventent le Crédit Lyonnais aux ordres, le Carrefour du Développement des affaires bizarres, la Coface de l’export étrange, les montages triangulaires fatals à Pechiney, etc …

Maintenant que les boites pas (encore) en faillite ou (encore) exilées (simple délocalisation vers des endroits où l’on peut produire et trouver des clients, contrôle boursier à 51% et plus par des investisseurs étrangers comme l’essentiel du CAC40 et pas mal de fiertés nationales comme le ClubMed, ou fusion « à la Lafarge, Renault ou Air France » avec un partenaire sérieux de pays économiquement pas délirant) ne peuvent plus trop compter sur les banques en mode « wait and see », et pas trop rêver de crowdfunding (au pays des héritiers des ancêtres ruinés par les emprunts russes, le canal de Panama et Eurotunnel, des enfants chômistes de parents réfrigérés par les bulles boursières, et des épargnants spoliés par la fiscalité et l’inflation réelle (tchatcher de déflation parce que les écrans plats made in China et les godasses made in Pakistan sont moins chers -mais beaucoup moins durables- qu’avant, et le jambon de porc industriel made in Germany et les fraises toutes saisons fabriquées en Espagne récoltées par des travailleurs nigérians et transportées par des camionneurs ukrainiens sont un brin moins coûteux -mais beaucoup moins goûteux et sacrément moins responsables- qu’au siècle dernier, alors que les tarifs du gaz augmentent même quand le pétrole et le dollar s’écroulent et que l’électricité et l’eau deviennent des luxes, et que la facture télécom mensuelle d’une famille « normale » dépasse le budget de fonctionnement annuel d’un village du Sahel, faut être déconomiste officiel(le) du Parti pour oser), ça devient très compliqué de créer, ou même juste préserver, de l’emploi, même avec un vrai business-plan, des fournisseurs fiables, des clients solvables, des actionnaires sérieux et solides, et des dirigeants capables et motivés.

En plus, maintenant, on a BPIFrance « en ordre de marche », son souriant inspecteur des finances (HEC-ENA, comme le fonctionnaire de la Cour des Comptes qui est stagiaire à l’Elysée) à Paris, ses guichets uniques en province, et ses envolées lyriques vers l’international … http://frenchonomics.wordpress.com/2015/03/09/bpifrance-veut-jouer-au-credit-lyonnais-dieu-vienne-en-aide-aux-entrepreneurs-et-aux-salaries/

Du drôle de fantasme de la transmutation des canetons boiteux en super-ETI (LesEchos) http://www.lesechos.fr/journal20150309/lec2_l_entretien_du_lundi/0204202656896-nicolas-dufourcq-letat-desprit-des-chefs-dentreprise-a-change-loptimisme-fait-son-retour-1099956.php

1099956_nicolas-dufourcq-letat-desprit-des-chefs-dentreprise-a-change-loptimisme-fait-son-retour-web-tete-0204209094596_660x739p

Crédit : Les Echos

Du récurrent syndrome maniaco-dépressif du maternage à l’export comme pierre philosophale de la croissance et l’emploi en France (LeMoci) http://www.lemoci.com/le-programme-laccelerateur-pme-de-bpifrance-et-de-la-dge-passe-par-linternational/

player_preview

Crédit : TV BPIFrance

De l’innovation selon BPIFrance comme alpha et omega de la nouvelle croissance et de l’emploi en nombre, sinon numérique (LaTribune) … http://www.latribune.fr/technos-medias/20150126trib2f7a75ca3/non-l-innovation-n-est-pas-que-technologique.html

bpi-innovation-fing

Crédit : La Tribune

Du paternalisme économique sur fonds publics, du mentorat entrepreneurial goût étatique (parfum régional, sauce métropolitaine, ou assaisonnement à la parisienne sur demande) et autres lyssemkismes de fonctionnaires confondant école maternelle et écosystème pour adultes (BPIFrance TV) http://tv.bpifrance.fr/Accelerateur-PME-un-programme-Bpifrance-DGE_v2169.html

Accélérateur PME

Crédit : TV BPIFrance

Frenchonomics … http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/actualite-evenements/frenchonomics-2015790

La déconomie à ce point là, surtout la déconomie socialiste de marché qui ne marche jamais nulle part, qui plus est en mode replay, moi je dis que ça devient franchement gênant, sinon carrément ridicule, et que les polémistes de Contrepoints étaient presque en dessous de la réalité http://www.contrepoints.org/2014/08/15/177200-bpi-france-crame-vos-sous-pas-de-panique-tout-est-sous-controle

RF – 10 mars 2015

frenchonomics1

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Attractivité, Bercy, business, Commerce Extérieur, Compétitivité, Entreprise, France, Frenchonomics, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s