#BPIFrance principal acteur du Capital Risque (en baisse -8%) en 2014, ça sent le sapin pour l’innovation

Capital risque USA 2014 : 49 mds$ +60%

Capital risque FR : 897 M€ -8%

Pourtant le carburant de la révolution digitale … »

Twit du 20 mars 2015 de Gilles Babinet, « Digital Champion » de la France.

Dans « Capital-Risque », il y a « capital », ce qui donne des boutons à la Gaule chevelue (y compris, voire surtout les courants « Tartuffe » genre cuillère à caviar en argent en bouche ou placards dorés avec fauteuil en cuir sous les fesses), et « risque », ce qui indispose la France bien peignée (par ailleurs de plus en plus exilée, #Geonpi, Business Angel, Bébé Digital ou pas, et/ou investisseuse dans des niches immobilières ou réputées artistiques), CQFD, l’innovation ne peut pas trouver son carburant financier dans ce pays, et l’interventionnisme des fonctionnaires de BPIFrance est plus un palliatif douteux, voire toxique (syndrome Crédit Lyonnais et ses dizaines de milliards volés aux contribuables au pire, acharnement thérapeutique à la Royal chez Heuliez au moins pire), qu’une béquille solide, sinon durable.

Complément http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/coup-de-frein-sur-le-capital-risque-en-2014-861789.html 

Rappel http://www.facebook.com/pages/Compétitivité-International-Compétitivité-et-Croissance-des-PME/167949119908249

Pour mémoire http://www.youscribe.com/catalogue/livres/ressources-professionnelles/competitivite-2012-v4-du-4-novembre-2012-1822197

Le printemps de l’innovation, digitale ou pas, n’est pas pour demain, en France …

RF – 20 Mars 2015

frenchonomics

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour #BPIFrance principal acteur du Capital Risque (en baisse -8%) en 2014, ça sent le sapin pour l’innovation

  1. vermeulen dit :

    Le + grand des risques, c’est de ne pas en prendre…La langue française le prouve, un fin landais et un haut landais parlent la même langue, mais pas langue du finlandais, qui lui parle le finnois.
    En matière de risque, l’enjeu est de le gérer de manière optimale, tout en développant ses revenus et sa flexibilité pour adapter sa croissance aux évolutions du marché. Parlez-moi de vos échecs….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s