Labourage et pâturage (et industrie automobile ?) seront-ils encore longtemps les mamelles de la #Compétitivité de la France ?

Avant, on considérait les exportations agricoles et agro-alimentaires (ainsi qu’automobiles) comme d’indestructibles, voire éternels trésors de la France.

Mais c’était avant (qu’on n’ait plus comme seule planche de salut sérieuse Airbus, que l’Allemagne domine de plus en plus, et comme seul miroir aux alouettes le numérique, étant rappelé qu’on a sabordé Bull et Alcatel, raté le virage internet après les balbutiements réussis du minitel, et que la croissance des startup en France est aussi mal barrée que celle des PME).

C’était quand la guerre de 100 ans empêchait les paysans de travailler (voire de simplement survivre) sans les transformer en fonctionnaires tristes, quand le phylloxéra dévastait deux millénaires (si, ça s’écrit comme ça) de patient travail sans terrasser l’intelligence et le courage des vignerons et des scientifiques les aidant en lisant Kipling, et quand les éleveurs étaient soutenus tant par leurs clients que par leurs ministères pour résister tant aux folies des (h)uns qu’aux normes barbares des autres (Saint Tafta, priez pour l’agriculture raisonnable …) sans transformer leurs élevages en camps d’extermination.

Maintenant,  ça pourrait devenir (aussi) compliqué (que dans l’industrie en général et l’automobile en particulier).

Un bon exemple de perte de maîtrise de son destin et de fuite de siècles de labeur et savoirs vaut autant qu’un long rapport jamais lu comme tous ceux qui encombrent les cartons à chaque remaniement ministériel et saturent les ordinateurs de la BNF …

Regardons les tracteurs, dont il ne reste en France qu’une usine Massey-Ferguson (du temps où les USA considéraient encore raisonnable d’investir en France pour y produire des biens industriels destinés aux marchés français, post-coloniaux et proches  voisins, c’était avant, Montebourg/Titan n’ayant servi que de révélateur), les restes de l’ancienne branche agricole de Renault maintenant contrôlés par une boite allemande (c’est comme pour les camions et autobus vendus pour financer les bonus, les pertes et/ou le parti des fonctionnaires financiers ayant au mieux réussi à chiper le business de l’Espace à Matra et à opportunément rapter Nissan et Logan à crédit gratuit, au plus tristement classique dans l’industrie française administrée ou pas raté l’internationalisation aussi lamentablement que la montée en gamme ou l’hybride et laissé la Régie s’engourdir en attendant une OPA rampante « à la Alcatel-Alsthom ou Lafarge » ou pire un dépecage plus ou moins volontaire « à la Péchiney ou Usinor-Sacilor »).

Requiem pour le tracteur français (honni qui « et c’est pareil pour les cuves à vin, et on roule à tombeau ouvert vers la même chose pour les bagnoles ,entre autres » y pense) http://www.terre-net.fr/materiel-agricole/tracteur-quad/article/la-france-3eme-pays-producteur-de-machines-agricoles-en-europe-207-99691.html 

RF – 15 décembre 2015

PS : quand les bêtes à concours administratifs parisiennes irresponsables jouent aux petites voitures (ou à n’importe quel jeu sérieux  pour adultes pas trop gamins attardés) avec l’argent des nôtres comme leurs aînés du Crédit Lyonnais grande époque, ça peut faire sourire les construct(u)eurs étrangers et le(ur)s financiers et actionnaires globaux, mais ce n’est pas drôle pour la France, son passé et son avenir …

Sandouville:Macron and Ghosn inaugurate a new production plan

Crédit : Les Echos

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s